Lettre d'information France
14 20
Juillet 2017
4
Innovate
Low Carbon
Liveable
Well-governed
112 manifestations d’intérêt déposées dans le cadre du 3eme appel à projets

La 1ère phase de dépôt du 3eme appel à projets s'est cloturée le 28 juin. Au total, ce sont 112 manifestations d'intéret qui ont été déposées.

 

83 d'entres elles impliquent au moins un partenaire français. 8 ont été déposées par un chef de file français.

 

Les résultats de la 1ère phase seront connus après le comité du programme qui se tiendra les 11 et 12 octobre.

Focus sur l'actualité des projets pour "un espace alpin innovant"

Actuellement, 11 projets impliquant des structures françaises sont en cours de mise en oeuvre.  Trois d'entre eux (C-TEMALP, INTESI et CONSENSO) ont commencé leurs activités depuis début 2016, les autres depuis début 2017.

 

Retour sur leurs actualités, en particulier en France, des six derniers mois!

C-TEMALP, dynamiser la transmission d’entreprises dans l’espace alpin

C-TEMAlp vise à dynamiser la transmission d’entreprises dans l’espace alpin en créant un réseau d'organisations publiques et privées qui proposera des services spécifiques pour renforcer le potentiel d'innovation et favoriser la mise en relation entre acheteurs et vendeurs à l’échelle de l’Espace Alpin.

 

Le projet a débuté par la cartographie des services existants au niveau local/régional et transférables aux autres partenaires ; et par l’identification de ceux qui seront testés au niveau transnational. Une plateforme partagée qui proposera aux entrepreneurs d’identifier les partenaires possibles à l'étranger, pour les cédants comme pour les repreneurs potentiels a été mise en place (actuellement 10 profils cédants sont enregistrés dont 4 pour Marseille).

 

La CCI Marseille-Provence et l'association des Elus de la Montagne, partenaires français du projet, ont organisé, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, une rencontre avec les acteurs publics et privés impliqués dans le processus de transmission afin de recueillir les attentes sur le territoire régional, et dresser un inventaire des initiatives et des études dans le domaine.

 

A l’issue de cette journée, le réseau « transmettre et entreprendre » a été créé. Ce réseau regroupe sept organismes : Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables, Agence France Entrepreneur, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Bpi france, CCI Entreprendre en France, Conseil National des Barreaux, et le Conseil Supérieur du Notariat. Il a pour objectif de fédérer les moyens et les énergies pour favoriser la transmission et la reprise en France, et de lever les freins à la transmission des entreprises pour le maintien et la dynamisation du tissu économique français et de l’emploi. Le réseau va notamment développer des outils à destination des entreprises et des structures d’accompagnement des entreprises, et être force de proposition auprès des pouvoirs publics.

 

 

Les partenaires français ont également organisé, le 11 juillet, un événement d’information à destination des entreprises de PACA sur le thème de la transmission/reprise au-delà des frontières nationales (aspects financiers et juridiques, échange de bonnes pratiques, attractivité de l’entreprise cédée).

 

Contacts en France

CCI Marseille-Provence, Franck ARAUJO,  franck.araujo@ccimp.com, et Valérie DEMEDY, valerie.demedy@ccimp.com

Association des Elus de la Montagne, info@promonte-aem.net

More
CONSENSO, développer de nouvelles méthodes pour l’accompagnement sanitaire et social des seniors de l’espace alpin

CoNSENSo veut développer de nouvelles méthodes pour l’accompagnement sanitaire et social des seniors de l’Espace Alpin afin de leur permettre de rester à domicile le plus longtemps possible.

 

Le projet CoNSENSo est entré dans sa phase d’expérimentation avec le lancement de 5 projets pilotes dans les régions de la Carinthie (Autriche), de Piran (Slovénie), du Piémont et de la Ligurie (Italie), et du Var (France). Les pilotes visent à mettre à l’épreuve le modèle de soins CoNSENSo qui s’appuie sur des coordinateurs territoriaux médico-sociaux. 

 

Le projet pilote français, mis en œuvre par le Département du Var, a débuté fin novembre 2016. Deux infirmières ont été recrutées et formées pour assurer le rôle de coordinateur territorial médico-social sur le territoire de Grimaud, et elles ont commencé la récolte des informations sur le terrain.

 

 

 

De son côté, l’ADEC a participé aux ateliers sur l’entrepreneuriat social à Klagenfurt en avril 2017 qui ont fait apparaître clairement les différences concernant la prise en charge et l’organisation des soins entre les différents pays. Ils ont ainsi confirmé l’utilité de l’approche transnationale, qui va permettre de faire émerger les points clés dans l’accompagnement sans se limiter aux modèles nationaux de Sécurité sociale.

 

Contacts en France

Association de Développement des Compétences (ADEC) : Alison Garnier-Rivers :alison.rivers@adec.fr

Département du Var

More
INTESI, développer des approches innovantes pour les services au public en zones rurales alpines

Les services à la population sont essentiels pour la vie et le développement des territoires ruraux alpins. Dans un contexte de contraintes budgétaires et de concentration des services en zones urbaines, le projet INTESI propose de développer des approches innovantes pour les services au public en zones rurales alpines.

 

Le projet a déjà permis de réaliser une base de données de toutes les politiques et stratégies publiques, à l’échelle du massif alpin, qui concernent les services au public ; et de mettre en place un « think tank », ou groupe de réflexion, sur la question des services à la population, qui réunit des décideurs des pays de l’arc alpin.

 

Les partenaires français (ADRETS et Région Auvergne-Rhône-Alpes) ont participé à la collecte et l’analyse des politiques publiques des différents niveaux territoriaux (de l’EPCI jusqu’au niveau national). Cela a permis de pointer la richesse mais aussi la complexité des dispositifs, tant d’un point de vue thématique que territorial.

 

 

Par ailleurs, l’ADRETS conduit deux activités pilotes, avec le Syndicat du Pays de Maurienne (73) et la Communauté de Communes Alpes Provence Verdon Sources de Lumière (04), sur l’accompagnement à l’ouverture des données et le partage de l’information sur les services à l’échelle territoriale. Ces expérimentations visent à aider les « nouveaux » EPCI à définir leurs compétences en utilisant les données territoriales, et à accompagner la création d’un annuaire transversal des services à l’échelle du territoire.

 

Contacts en France

Association ADRETS, Adrien Devos, intesi@adrets-asso.fr

Région Auvergne-Rhône-Alpes, François Trusson, francois.trusson@auvergnerhonealpes.fr

More
BIFOCALPS, accompagner les PME/PMI dans leur transformation vers l’Industrie du Futur

BIFOCAlps vise à accompagner les PME/PMI dans leur transformation vers l’Industrie du Futur et produire des recommandations auprès des pouvoirs publics pour améliorer leurs politiques publiques de soutien aux industries manufacturières.

 

La première phase du projet a consisté en l’élaboration d’une cartographie de l’Industrie du Futur dans l’espace alpin. Une analyse détaillée s’appuyant sur les principaux rapports produits par les grands acteurs du domaine (EFFRA, Cabinets de consulting) et les programmes nationaux et régionaux de chaque pays impliqué dans le projet a été réalisée. Une enquête quantitative a été menée auprès des industries manufacturières.

 

 

Grenoble INP et le pôle de compétitivité Viaméca ont apporté leurs connaissances et pratiques de l’Industrie du Futur au niveau régional et national. Les entreprises de Viaméca ont répondu à l’enquête lancée dans la première phase. Grenoble INP a contribué à l’analyse des programmes nationaux et régionaux sur l’Industrie du Futur. Les échanges avec les autres régions alpines permettent d’enrichir le territoire Auvergne-Rhône-Alpes avec de nouvelles pratiques et expériences.

 

La seconde phase du projet consistera en l’élaboration d’une méthodologie pour accompagner les industries manufacturières vers l’Industrie du Futur. Elle est pilotée par les acteurs français.

 

Contacts en France

Grenoble INP, Valérie Rocchi, valerie.rocchi@grenoble-inp.fr

VIAMECA, Arnaud BOCQUILLON, a.bocquillon@viameca.fr

More
CARE4TECH, structurer un réseau alpin des acteurs de l’innovation autour de la thématique de l’habitat du futur

CARE4TECH a pour objectif la création et la structuration d’un réseau alpin des acteurs de l’innovation autour de la thématique de l’habitat du futur (« Smart Living » en anglais).

 

Le 1er semestre d’activités a été consacré à cartographier les acteurs clés du « Smart Living » dans l’ensemble des régions partenaires du projet et à identifier des études de cas qui alimenteront le développement du réseau et de nouveaux partenariats autour de cette thématique.

 

Dans le cadre de la cartographie des partenaires des acteurs du « Smart Living », une quarantaine d’acteurs rhônalpins ont été identifiés (grands groupes, PME, Centres de R&D, Clusters et autorité régionale) et seront associés aux différentes activités du projet ; une dizaine va participer à des sessions d’interviews.

 

Contact en France:

Plastipolis, Maudez LE DANTEC, maudez.ledantec@plastipolis.fr

More
S34ALPCLUSTER, renforcer la coopération entre les clusters et l’efficacité des stratégies de spécialisation intelligente de l’espace alpin

Le but du projet est d’améliorer les conditions-cadres pour l’innovation en créant un modèle pour faciliter la coopération transnationale, notamment entre clusters, basé sur la spécialisation intelligente.

 

Ce premier semestre d’activités a été marqué par le lancement d’un « stress test » aux parties prenantes des régions partenaires, pour faire un état des lieux de la perception de la spécialisation intelligente. Le traitement des résultats commence et devra permettre d’identifier les points forts et les points faibles de la mise en œuvre de la spécialisation, et de définir les possibilités d’amélioration.

 

Dans ce cadre, l’institut franc-comtois FEMTO-ST, partenaire du projet, a contacté plusieurs parties prenantes régionales. Cette étape a permis de mieux faire connaitre, sur le territoire et auprès des acteurs régionaux, notamment les PME, la stratégie de spécialisation intelligente. La prochaine étape sera de travailler avec plusieurs pôles de compétitivité pour identifier leurs bonnes pratiques en termes d’activités et de services.

 

FEMTO-ST va prochainement organiser un atelier de découverte entrepreneuriale, pour prolonger et approfondir les démarches déjà mises en œuvre dans le cadre de la spécialisation intelligente.

 

Contact en France

FEMTO-ST/Université de Franche-Comté, Laurent Larger, laurent.larger@femto-st.fr

More
SCALE UP ALPS, renforcer l’attractivité de l’espace alpin en soutenant les start-ups et scale-ups

SCALE(up)ALPS vise à transformer l’Espace Alpin en une zone de plus forte attractivité pour les startups à fort potentiel et les scale-ups (petites sociétés en pleine croissance).

 

Les six premiers mois du projet ont abouti à la réalisation d’une analyse des écosystèmes partenaires, avec un focus sur la capacité à produire/accompagner des startups à fort potentiel. Les partenaires ont également organisé des réunions de sensibilisation auprès des acteurs clés sur le territoire, notamment auprès des pouvoirs publics, pour travailler à cette problématique de croissance.

 

En PACA, les partenaires du projet, la CCI Nice Côte d’Azur et l’ARII PACA, ont procédé à la consolidation de données sur l’écosystème numérique azuréen et à une analyse structurelle. Ils ont organisé, le 22 juin, un séminaire de travail dont l’objectif était de sensibiliser les décideurs locaux à la problématique de l’accompagnement des startups à fort potentiel, futures scale-ups et de les encourager à mettre en œuvre des plans d’actions spécifiques pour ces cibles particulières. Une quinzaine d’experts étaient présents : start-uppers ayant réalisé une (ou deux) levée(s) de fonds significative(s), responsable d’incubateurs /d’accélérateurs, un représentant EEN, EIT Digital, des représentants de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis.

 

SCALE UP ALPS a, par ailleurs, été présenté lors du salon Innovative City organisé à Nice début juillet, consacré aux territoires innovants, et qui rassemble plus de 300 exposants (grands comptes internationaux et donneurs d’ordres, institutionnels, nombreuses startups, etc).

 

Contacts en France

Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, Jean-Michel ENEE, Jean-michel.enee@cote-azur.cci.fr

Agence régionale pour l'innovation et l'internationalisation des Entreprises en Provence Alpes Côte d'Azur (ARII PACA), Nicolas Chehanne  nchehanne@arii-paca.fr et Robin Quittard, rquittard@arii-paca.fr

More
DESALP, favoriser l’innovation grâce aux techniques du design thinking

DESALPS vise à favoriser l'utilisation du Design Thinking au sein des écosystèmes de l'Espace Alpin pour accroître l’innovation. Il doit permettre de mieux intégrer le Design Thinking (DT) au niveau des structures d’accompagnement des entreprises, des entreprises elles-mêmes, et au sein des politiques de soutien à l’innovation de l’Espace Alpin.

 

Les 6 premiers mois du projet ont été consacrés à l’élaboration d’une analyse des initiatives existantes en matière de Design Thinking pour réaliser un état des lieux des politiques, acteurs et des activités. En parallèle une étude des compétences des conseillers en innovation et des experts en Design Thinking a été élaborée afin de définir le profil hybride idéal du « Facilitateur d’innovation ».

 

DESALPS a également été partenaire de la manifestation professionnelle E1S5 sur l’Expérience Utilisateur & le Design Thinking qui s’est tenue 28 juin prochain à la Seyne-sur-mer / Toulon.

 

 

Une formation sur le Design Thinking sera prochainement réalisée auprès des partenaires et acteurs régionaux du projet.

 

Dans les prochains mois, les partenaires français vont travailler à la préfiguration du futur « Desalps Design Thinking Lab » régional, un lieu de sensibilisation et formation au Design Thinking (DT) pour les entrepreneurs et structures d’accompagnement qui utilisera les méthodes DT pour favoriser l’émergence de projets innovants au sein (et en faveur) des entreprises de l’écosystème.

 

Contact en France

TVT Innovation, Equipe Europe, europe@tvt.fr

Agence régionale pour l'innovation et l'internationalisation des Entreprises en Provence Alpes Côte d'Azur (ARII PACA), Nicolas Chehanne nchehanne@arii-paca.fr et Caroline Randon crandon@arii-paca.fr

More
ALPSIB, sensibiliser et promouvoir les « contrats à impact social » dans les domaines de la santé et de l’emploi

ALBSIB vise à sensibiliser les acteurs locaux et expérimenter la mise en place, sur le territoire alpin, de « contrats à impact social » (« Social Impact Bond » en anglais), un dispositif financier innovant impliquant des investisseurs privés en vue d’améliorer une prestation de prévention sociale sur le long terme tout en rationalisant le coût supporté par la collectivité. Le projet cible en particulier les contrats à impact sociaux à destination des jeunes sans emploi et hors du système scolaire, et des séniors.

 

Depuis le démarrage du projet à l’automne 2016, les partenaires ont réalisé une cartographie des acteurs clés (collectivités, associations, entrepreneurs social, fondations, investisseurs) dans chacun des pays pour la mise en place de « contrats à impact social » dans les domaines de la santé et de l’emploi.

 

Des journées d’information à destination des acteurs identifiés ont été organisées au niveau local. Un événement de ce type a été organisé en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en avril par les partenaires français du projet (GIP FIPAN, Métropole de Nice Côte d’Azur, Pôle Services à la Personne PACA). Il a rassemblé une quarantaine d’acteurs locaux et régionaux des secteurs publics et privés  désormais constituée en réseau. Des réunions bilatérales et/ou des ateliers thématiques d’approfondissement se tiendront courant de l’été.

 

Par ailleurs, des rencontres transfrontalières (« co-creative lab ») ont été organisées en Allemagne en mai, et en Autriche début juillet avec comme objectif d’approfondir certains aspects (définition des besoins des publics cibles, évaluation de l’impact des CIS). Les résultats de ces échanges sont ensuite partagés dans les réseaux d’acteurs locaux constitués dans le cadre du projet.

 

Le 21 et 22 septembre 2017 se tiendra à Nice, le Forum International sur les Contrats à Impact Social. Cet évènement permettra de mettre en perspective les expériences de différents pays européens sur le sujet.

 

Contacts en France

Métropole Nice Côte d’Azur, Alice JUDE, alice.jude@nicecotedazur.org

Pôle Services à la Personne PACA, Fahrudin BAJRIC,  fahrudin.bajric@psppaca.fr

GIP FIPAN, Rectorat de Nice, Sybill BERETTONI, Conseillère en Formation Continue, Sybill.Berettoni@ac-nice.fr

More
PLURALPS, renforcer l’attractivité des territoires ruraux alpins grâce à des services innovants

Le projet vise à renforcer l’attractivité des territoires ruraux alpins en accentuant leur capacité d’accueil de nouvelles populations par la mise en place de services innovants.

 

En France, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, souhaite, en participant à ce projet, faciliter le développement de pratiques innovantes d’exercice de la médecine, et encourager les étudiants en médecine à exercer en zones fragiles (rurale ou urbaine).

 

Trois sites pilotes ont été identifiés représentatifs de configurations territoriales et de problématiques variées en matière de santé.

 

Les premiers travaux consistent à identifier les initiatives qui encouragent et facilitent l’installation de professionnels de santé dans des zones dites « fragiles ». Il s’agit d’identifier des leviers pour l’action publique et/ou collective et de caractériser des initiatives susceptibles d’être transposées.

 

Les prochains mois seront consacrés à la poursuite du travail d’observation de terrain et de rencontres de acteurs (étudiants en médecine, décideurs locaux et professionnels de santé) et la livraison à la fin de l’année d’une synthèse des freins et leviers à l’exercice des services de santé primaires en zones fragiles.

 

Contact en France:

Région Auvergne-Rhône-Alpes, Sarah Berkoune, sarah.berkoune@auvergnerhonealpes.fr

More
 
European Regional Development Fund