Lettre d'information France
14 20
Focus priorité 2: un espace alpin bas-carbone
Innovate
Low Carbon
Liveable
Well-governed
3ème appel à projets: nouveaux projets sélectionnés!

Le comité de sélection du programme s'est réuni les 16-17 avril pour se prononcer sur les candidatures reçues dans le cadre du 3ème appel à projets.

 

La liste des projets sélectionnés est disponible ici.

4ème appel à projets: lancement en septembre!

Le 4ème appel à projets sera lancé en septembre 2018. De plus amples informations seront disponibles sur le site internet du programme dans les semaines à venir.

L'actualité, en France, des projets financés sous la priorité 2 "un espace alpin bas-carbone"

8 projets sont en cours de réalisation sur le territoire français:

- la moitié depuis décembre 2015 (CESBA, GRETA, PEACE ALPS, THE4BEES),

- l'autre depuis octobre 2016 (E-MOTICON, CASCO, GREENCYCLE, ASTUS).

CASCO, accompagner les acteurs de la commande publique pour évaluer et retenir des bois à faible empreinte carbone

La matière bois couvre des distances toujours plus grandes pour être transformée et mise en œuvre. Or les flux de marchandises contribuent considérablement aux émissions de CO₂. Le projet CASCO a pour ambition de faciliter la commande publique utilisant le bois local en région Auvergne-Rhône-Alpes. En complément des démarches existantes, il offre l’opportunité d’un travail conjoint avec les collectivités donneuses d’ordre et un travail avec les entreprises des secteurs capables de mobiliser la ressource locale.

 

En 2017, les partenaires du projet ont fait un état des lieux des politiques européennes, nationales et/ou régionales concernant l’utilisation de bois local dans la commande publique (document disponible en anglais: http://www.alpine-space.eu/projects/casco/en/project-results). Le partenaire allemand a développé un outil de certification de produits bois régionaux pour les entreprises, qui pourra être utilisé par les collectivités, afin de leur permettre de calculer l’empreinte carbone de ces produits.

 

Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE), partenaire du projet, a travaillé sur les aspects juridiques de cet outil, en vue d’une utilisation par les collectivités. S’il n’est pas encore totalement certain que cet outil puisse être utilisé directement dans les marchés, il pourra néanmoins être intéressant dans les phases de préparation des marchés. En complémentarité de cet outil, AURA-EE a commencé à travailler sur un guide de recommandations à l’attention des techniciens des collectivités et à la préfiguration de formations dédiées.

 

Dans les mois à venir, AURA-EE va coordonner et mutualiser les activités de CAsco avec d’autres acteurs de la filière bois, notamment Fibois, Caprural et l’Union des communes forestières, ainsi qu’avec le groupe d’action 2 "Accroître le potentiel économique des secteurs stratégiques" de la Stratégie de l’Union Européenne de la région alpine (SUERA), co-piloté par la Région. En 2018, un concours récompensant l’utilisation de bois local dans la commande publique et l’utilisation innovante de produits bois sera lancé au niveau européen. AURA-EE s’associera avec Fibois, porteur d’un concours régional. La cérémonie de remise des prix aura lieu à Innsbruck en novembre, lors du forum annuel de la SUERA.

 

Contact en France :

Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE), Etienne Viénot, etienne.vienot@auvergnerhonealpes-ee.fr

More
GRETA, promotion de la géothermie de proche surface pour chauffer et refroidir les bâtiments

Le projet GRETA vise à promouvoir la géothermie de proche surface (0-200 m), énergie renouvelable, pour chauffer et rafraîchir les bâtiments. La zone d’étude française est le parc naturel régional (PNR) du massif des Bauges.

 

Ces derniers mois ont été consacrés à la réalisation d’une carte géologique transnationale à destination des foreurs. Elle sera bientôt disponible sur le site du projet. Par ailleurs, la cartographie du potentiel est en cours dans les six zone-tests (4 cartes achevées).

 

En France, la cartographie des propriétés hydrogéologiques et thermiques du sous-sol dans les communes les plus peuplées du PNR des Bauges est achevée. Les prochains mois seront consacrés à la cartographie des zones les plus favorables à la géothermie dans le PNR et à l’accompagnement du PNR pour le transfert des résultats dans sa charte et dans les plans locaux d’urbanisme.

 

Contacts en France

Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), Charles MARAGNA, c.maragna@brgm.fr

Cluster INDURA (Infrastructures Durables Rhône-Alpes), James GILBERT, j.gilbert@indura.fr

More
PEACE ALPS, accompagner les collectivités en matière de planification énergétique durable grâce à la mise en place de services centralisés

Le projet PEACE_Alps vise à mettre en œuvre des services centralisés permettant de faciliter la planification énergétique durable et d‘accélérer la mise en place d’actions locales de lutte et d’adaptation aux changements climatiques dans les domaines suivants : gestion centralisée de l’énergie (pour un parc de bâtiments publics), rénovation des bâtiments publics et/ou de l’éclairage, adaptation aux changements climatiques (analyse de vulnérabilité, mesures d’adaptation, etc).

 

Ces derniers mois ont été consacrés à la poursuite de la mise en place des solutions mutualisées. Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURAA-EE) et l’AGEDEN, partenaires du projet, ont co-animés fin 2017 des journées inter-territoriales d’accompagnement collectif à destination de 8 collectivités souhaitant mieux connaître la vulnérabilité de leur territoire aux effets du changement climatique et élaborer une stratégie d’adaptation.

 

Par ailleurs, AURA-EE a continué à travailler avec les parcs naturels régionaux d’Auvergne-Rhône-Alpes dans le but de les aider à se structurer et à mutualiser les petits projets de rénovation. Différents scénarios juridico-financiers ont été étudiés. Deux ont été sélectionnés et seront expérimentés en 2018.

 

L’AGEDEN a lancé un nouvel appel à candidature « Retours d’expériences sur les opérations livrées » (REXOL) auprès des collectivités locales de l’Isère en mars 2018 afin de partager les retours d’expériences sur les rénovations ou constructions performantes. 4 thèmes sont privilégiés : confort d'été et qualité d'usage, écart de consommations entre le réel et le prévisionnel, pertinence entre types d'émetteurs de chaleur et occupation, ventilation, renouvellement de l'air et qualité d'air intérieur. Les bonnes pratiques identifiées seront diffusées courant 2018.  

 

Les prochains mois seront consacrés à la diffusion des solutions centralisées à des territoires de l’espace alpin (parc du Haut-Jura, pays briançonnais, Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Isère).

 

Contacts en France

Association pour une Gestion Durable de l'Energie (AGEDEN), Julianne SOUDAN, jsoudan@ageden38.org

Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (ARAEE), Catherine PREMAT, catherine.premat@raee.org

More
E MOTICON, Développement de la mobilité électrique et des infrastructures de recharge des véhicules électriques (IRVE)

Le projet eMOTICON vise à réduire le problème de compatibilité (interopérabilité) entre les Installations de Recharges pour Véhicules Electriques (IRVE) dans les Alpes.

 

La première étape du projet a consisté à décrire les principales politiques existantes en Europe en matière de mobilité électrique, les caractéristiques techniques des IRVE et les modèles économiques déployés. L’objectif est de s’appuyer sur cet état des lieux pour proposer une stratégie européenne d’équipement visant à faciliter les déplacements en véhicules électriques dans les Apes, sans problème de compatibilité de bornes selon les pays traversés.

 

L’approche promue par Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE) est de considérer que le succès du déploiement des véhicules électriques repose également sur une capacité des utilisateurs à trouver facilement des bornes de recharges à même d’alimenter leur véhicule électrique. A cette fin, AURA-EE travaille avec deux syndicats (le SDE03 et le SYANE) sur un questionnaire visant à connaitre la perception, les difficultés et les attentes des utilisateurs afin d’améliorer la qualité de l’équipement (localisation, conditions tarifaires et de paiement, rapidité de recharge, etc).

 

Le questionnaire d’implication des usagers et de la population devrait être déployé dès ce premier semestre 2018 pour une publication large des résultats en fin d’année.

 

Contact en France

Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE), Laurent Cogérino laurent.cogerino@auvergnerhonealpes-ee.fr

Pôle Véhicule du Futur

More
CESBA, accompagner les territoires dans la mise en place de stratégies territoriales « bâtiments durables »

Qu’est-ce qu’un territoire durable ? Comment caractériser la durabilité d’un territoire ? Comment se comparer aux autres ? La réponse tient dans des éléments propres au territoire, en fonction de ses atouts et faiblesses, mais aussi des politiques territoriales mises en œuvre et des objectifs que la collectivité se fixe. La réponse est donc forcément contextualisée. Mais les territoires ont aussi besoin de se situer les uns par rapport aux autres, et certains de ces indicateurs de durabilité doivent être communs à tous les territoires. Cette double approche de contextualisation et d’harmonisation est au cœur du projet CESBA Alps.

 

Au niveau européen, un panel limité d’indicateurs a été identifié. Celui-ci permettra de comparer la performance durable d’un territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes avec de nombreux autres territoires alpins. Ces indicateurs font l’objet d’une étude de faisabilité par l’ensemble des partenaires.

 

En travaillant avec le Nord Isère Durable et la Communauté de Communes des Monts du Lyonnais, et en rassemblant les acteurs régionaux travaillant au côté des territoires à énergie positive (TEPOS), Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE) a identifié un jeu d’une vingtaine d’indicateurs régionaux pouvant caractériser la durabilité des territoires engagés dans des démarches Energie Climat, et notamment TEPOS. Ce jeu d’indicateurs, nécessitant l’exploitation de nombreuses données, entre dans sa phase de test, et s’inscrit dans une démarche plus globale d’Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement de développement d’un outil de data visualisation favorisant l’aide à la décision pour les territoires.  Les premiers résultats chiffrés seront dévoilés à la fin du mois de juin.

 

Cette démarche a été présentée lors de l’Assemblée Générale du réseau européen RURENER (Réseau européen des territoires ruraux engagés dans la transition énergétique). Une autre présentation sera faite lors d’un atelier pendant la « Policy Conference » de la Semaine de l’Energie durable à Bruxelles.

 

Contact en France

Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE), Etienne Viénot, etienne.vienot@auvergnerhonealpes-ee.fr

EnviroBAT-BDM

More
ASTUS, accompagner les territoires alpins à mettre en place des politiques de mobilité bas-carbone

Le projet ASTUS vise à proposer des solutions concrètes de mobilité aux territoires alpins, pour réduire efficacement l’impact environnemental des déplacements tout en répondant aux besoins des habitants.

 

Lors du dernier semestre, les partenaires du projet, ISPACE et CEREMA, ont produit une typologie territoriale des différents territoires alpins en matière de mobilité et de solutions bas-carbone, basée sur les données recueillies sur 17 sites pilotes. Avec le cadre méthodologique transnational, développé dans le cadre du projet, les partenaires travaillent, avec leurs sites pilotes, à la définition de scénarios bas carbone. Le travail sur la production d’outils d’aide à la décision a également été lancé.

 

En Auvergne Rhône Alpes, les partenaires ont organisé, le 9 octobre 2017, à Grenoble, un séminaire de conclusion de la phase diagnostic, rassemblant les 4 sites pilotes de la région.

Par ailleurs, une rencontre entre sites pilotes des deux régions françaises impliquées (PNR des Bauges, Pays Horloger et Pays Lédonien) s’est tenue le 28 février 2018 au Châtelard (Savoie). Elle a notamment permis d’échanger sur les différentes thématiques du projet et de renforcer les échanges de bonnes pratiques, notamment via une visite de terrain consacrée à une solution d’autostop organisé.

 

Le prochain temps fort du projet sera la deuxième école ASTUS et la conférence à mi-parcours du projet, prévues les 26 et 27 juin 2018, en Autriche. Des représentants de chaque site pilote seront présents pour nourrir la production des scénarios locaux bas-carbone.

 

Contact en France :

Région Auvergne-Rhône-Alpes, Carlos CARRACEDO, carlos.carracedo@auvergnerhonealpes.fr

Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA)

Université Grenoble Alpes (UGA)

Région Bourgogne-Franche-Comté

More
GREENCYCLE, accompagner les territoires à la mise en place de stratégies territoriales d’économie circulaire

GREENCYCLE a pour objectif de proposer aux villes moyennes des instruments bas-carbone s’appuyant sur l’économie circulaire et visant à développer une approche intégrée de la planification urbaine (énergie, déchets, mobilité, construction).

 

Le semestre écoulé a été marqué, en France, par la tenue d’un atelier co-organisé avec le partenaire local ViennAgglo, pour élaborer un diagnostic avec des entreprises du territoire et aboutir à la création d’une plateforme avec une boite à outils. Cet atelier a permis d’identifier les manques et les attentes des entreprises locales en termes d’économie circulaire. La prochaine étape sera d’élaborer une stratégie d’économie circulaire du territoire.

 

Par ailleurs, le projet s’est doté d’un nouvel observateur, la Communauté de Communes de la Vallée du Garon, qui souhaite établir un diagnostic, une stratégie et un plan d’action d’économie circulaire, en testant les outils proposés par GREENCYCLE.

 

Les prochaines étapes seront la création d’une boite à outils en français sur la plateforme régionale ECLAIRA et l’élaboration de la stratégie d’économie circulaire sur ViennAgglo.

 

Contact en France

Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE), Peter Szerb, peter.szerb@auvergnerhonealpes-ee.fr

Vienne Condrieu Agglomération

More
THE4BEES, sensibilisation et implication des usagers de bâtiments dans la réduction de leurs consommations d’énergie

THE4BEES vise à favoriser un changement de comportement dans les lycées grâce à des applications informatiques innovantes pour renforcer l'efficacité énergétique et réduire les consommations.

 

Le projet a permis de sensibiliser des lycéens au changement de comportement et de produire des nudges (petits outils incitant à adopter un comportement donné) afin d’inciter leurs camarades de classe à réduire leurs consommations énergétiques.

 

Différents outils informatiques ont été installés dans les bâtiments pour recueillir des données de consommation et les retransmettre aux utilisateurs.

 

La particularité française de ce projet se trouve dans le fait qu’un accompagnement psychosociologique a été mis en place avec l’université LYON II et un cabinet d’étude spécialisé dans ce domaine, ce qui a permis de travailler sur la partie comportementale du projet, indépendamment des aspects numériques.

 

Il est prévu dans le premier semestre 2018 de réaliser une évaluation du projet et de produire des recommandations aux décideurs pour faciliter dans l’avenir la réduction des consommations énergétiques.

 

Contacts en France

Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement (AURA-EE), Peter Szerb, peter.szerb@auvergnerhonealpes-ee.fr
Association Hespul,Maïté Garnier, maite.garnier@hespul.org

More
 
European Regional Development Fund