Lettre d'information France
14 20
Focus priorité 3 "qualité de la vie" et 4 "gouvernance"
Innovate
Low Carbon
Liveable
Well-governed
L'actualité des projets des priorités 3 et 4

10 projets sont en cours de réalisation sur le territoire français:

- deux depuis décembre 2015 qui se termineront à la fin de l'année (SPARE et ALPES),

- huit depuis octobre 2016 (LOS DAMA, YOUrALPS, ALFPFOODWAY, LINKS4SOIL, ALPBIONET2030, HYMOCARES, ROCKTHEALPS, GAYA).

ALPES - Services écosystémiques alpins – cartographie et gestion

Le projet “AlpES–Services écosystémiques alpins – cartographie et gestion” a pour objectif d’introduire une notion commune des services écosystémiques (SE) comme cadre de gouvernance régionale et internationale, de former et accompagner différents groupes cibles (collectivités locales, opérateurs de la gestion de l’eau) pour la comprendre, la valoriser et la gérer. Le projet a démarré en décembre 2015 et se poursuivra jusqu’en décembre 2018.

 

Ces derniers mois, les partenaires du projet ont :

- développé une compréhension commune des services écosystémiques (SE) et un concept harmonisé de la cartographie et de l’évaluation des SE de la région alpine,

- analysé  les politiques menées, les contextes, de l’échelle internationale à l’échelle locale, afin d’identifier les possibilités de mise en œuvre du concept des SE dans les processus de prise de décision,

- finalisé un GIS web interactif et contribué à l’outil existant, le WIKIalps sur la notion des SE (bénéfices que les humains retirent des écosystèmes),

- sélectionné 8 SE en fonction de leur pertinence dans le contexte alpin et travaillé à la production d’indicateurs pour la cartographie et l’évaluation de l’approvisionnement (potentiel/état), offre et demande de ces SE pour tout l’espace alpin de coopération.

 

Le Cerema, partenaire français a travaillé activement à une évaluation biophysique et économique des 8 SE sur le territoire du Parc Naturel Régional (PNR) des Préalpes d’Azur (région test française). Cette évaluation sera présentée au colloque français qui se tiendra le 25 septembre 2018 au Cerema Méditerranée à Aix en Provence. Les participants seront invités à utiliser les outils WEB GIS et WIKIalps.

 

La conférence finale du projet sera organisée à Innsbruck (Autriche) les 21, 22 et 23 novembre 2018.

 

Contact en France

Patricia DETRY, Cerema, patricia.detry@cerema.fr

More
SPARE - Participation citoyenne pour la gestion des rivières alpines

Le projet SPARE porte sur l’implication des citoyens dans la gestion et planification stratégique des rivières alpines, en particulier au regard de la prise en compte des services écosystémiques sur 5 cas d’étude.

 

Les 5 cas d’étude mettent en place, depuis plus de deux ans, des démarches participatives diverses, plus ou moins poussées, pour associer les acteurs institutionnels et représentants d’usagers  mais également les citoyens, à la gestion de rivières alpines. Ils sont accompagnés méthodologiquement par le partenaire français, l’IRSTEA, qui propose différents outils adaptables à chaque situation. L’évaluation de ces expériences est en cours en vue d’en tirer des enseignements.

 

Dans la vallée de la Drôme, après une phase d’état des lieux citoyens (constitué de plus de 600 contributions), les habitants ont été invités à proposer des actions pour la rivière, à partir d’un formulaire simple, en ligne, permettant de définir l’objectif, la nature de l’action, mais aussi les ressources nécessaires et ses impacts attendus. Plus de 130 propositions ont été récoltées. Trois réunions publiques ont permis de discuter, échanger et compléter ces propositions. Une dernière réunion a permis aux habitants de les assembler pour proposer des plans d’actions cohérents.

 

L’ensemble des résultats, issus de l’état des lieux citoyen, des propositions et plan d’actions est en cours de traitement. Ils seront restitués auprès de la Commission Locale de l’eau et du grand public à l’automne.

 

Contacts en France

Sabine GIRARD, Irstea, sabine.girard@irstea.fr ;

Chrystel FERMOND, Syndicat Mixte de la Rivière Drôme : c.fermond@smrd.org

More
ALPFOODWAY - Préservation et valorisation du patrimoine alimentaire et culturel

 

Le projet AlpFoodway a pour objectif la création d’un modèle de développement économique, social et culturel durable pour les zones de montagne, basé sur la préservation du patrimoine alimentaire et culturel et sur sa valorisation par l'adoption d’outils de marketing et de gouvernance novateurs.

 

Le projet vise également à favoriser l'émergence d'une identité́ alpine transnationale basée sur les valeurs culturelles communes aux différentes régions alpines, exprimées à travers le patrimoine alimentaire.

 

Lors des 6 derniers mois, les 14 partenaires du projet ont défini les critères de recherche communs et ont avancé collectivement sur l’identification des éléments du patrimoine alimentaire alpin et sa valorisation en ligne à travers la base de données : http://www.intangiblesearch.eu

 

Un film documentaire illustrant les valeurs associées au patrimoine alimentaire alpin, à travers les témoignages récoltés dans les 6 pays (France, Italie, Suisse, Allemagne, Autriche, Slovénie) est en cours de réalisation.

 

En France, le Parc naturel régional du Massif des Bauges, partenaire français du projet, continue ses recherches sur le terrain afin d’identifier, connaître et revitaliser le patrimoine alimentaire alpin, en lien avec les connaissances traditionnelles, les mémoires et les pratiques vivantes. Ce travail est fait en lien avec les habitants et acteurs du territoire, qui ont été réunis à plusieurs reprises.

 

KEDGE Business School Marseille (KEDGE BS), l’autre partenaire français, poursuit son travail de recherche sur le terrain en impliquant les communautés/groupes, les producteurs et les entreprises locaux en France, en Italie et en Suisse, afin de comprendre la manière dont les produits, les services et les expériences liés au patrimoine culturel alimentaire alpin peuvent être gérés avec succès, tout en conservant leur authenticité́.

Le PNR du Massif des Bauges poursuivra dans les mois à venir le travail de documentation du patrimoine alimentaire et mettra en place, au mois d’octobre, des rencontres autour des fours à pain en lien avec les communes et associations du Massif.

 

KEDGE BS consacrera les prochains mois à d’ethnographie numérique (“Netnographie”), pour identifier les réponses du marché́, et continuera à réaliser d’enquêtes sur le terrain des cas de succès sélectionnés.

 

Contacts en France

Diego RINALLO, KedgeBS, diego.rinallo@kedgebs.com

Silvia ALA, Parc naturel régional du Massif des Bauges, s.ala@parcsdesbauges.com

More
LOS_DAMA ! Préservation et valorisation des paysages péri-urbains

Dans un contexte de forte pression urbaine sur les périphéries périurbaines des métropoles alpines, la préservation des paysages et des espaces ouverts s’inscrit dans les préoccupations de nombreuses politiques (planification urbaine, agriculture, forêt, biodiversité et usages récréatifs). LOS_DAMA ! vise à valoriser le potentiel des paysages périurbains dans la planification et dans les projets de territoires des métropoles alpines, à travers l’échange de pratiques et des expérimentations locales.

 

Lors de la conférence des ministres de l’environnement de la Stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine du 2 octobre 2017 sur le thème de l’infrastructure verte alpine, les représentants politiques de Trente, Vienne et Munich et Les autorités métropolitaines de Grenoble-Alpes et de Turin ont officiellement lancé le réseau de villes LOS_DAMA! en signant le protocole d’entente et de coopération LOS_DAMA! Le protocole établit une coopération de long terme pour le développement d’espaces verts et ouverts dans les zones urbaines et périurbaines.

 

En France, Grenoble Alpes Métropole initie une approche nouvelle pour des espaces naturels périurbains mieux intégrés et mieux reliés à la ville. Elle met en place des actions telles qu’une exposition à destination du grand public et des scolaires sur la transformation des espaces périurbains, une master-class des décideurs locaux pour les sensibiliser au rôle du paysage et de la biodiversité dans la fabrique urbaine et enfin une expérimentation de mobilisation des usagers pour améliorer la gestion des espaces naturels récréatifs en utilisant les outils numériques.

 

En France toujours, l’atelier des Paysages Périurbains a été initié à l’automne 2017. Il s’agit d’un travail réalisé par une équipe d’étudiants du Master Ingénierie du Développement Territorial et de la Transition de l’Université Grenoble Alpes. Les étudiants ont, sous la supervision de deux enseignants-chercheurs engagés dans LOS_DAMA !, réalisé un diagnostic territorial avec les habitants de trois communes périurbaines de la métropole grenobloise (Varces, Jarrie et Venon). Ces ateliers ont permis de saisir des visions prospectives du périurbain de métropole alpine.

 

Contacts en France

Guillaume TOURNAIRE, Grenoble Alpes Métropole, guillaume.tournaire@lametro.fr

Emmanuel ROUX, emmanuel.roux@univ-grenoble-alpes.fr

Aurore MEYFROIDT, aurore.meyfroidt@umrpacte.fr

More
ALPBIONET 2030 Préservation de la connectivité écologique à l’échelle alpine

La connectivité écologique est la base de la conservation des espèces et des habitats naturels.

C’est pourquoi le projet ALPBIONET2030 vise à construire une stratégie et des orientations communes entre les différents pays des Alpes pour une meilleure prise en compte des connectivités.

 

Ces derniers mois ont été consacrés à la réalisation de la cartographie des Espaces Stratégiques pour la Connectivité Ecologique dans les Alpes (SACA) qui permet de localiser des espaces à enjeux particulier de conservation et de restauration dans le périmètre de la Convention alpine mais également sur le territoire de la stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine. Cette cartographie sera présentée lors de la conférence à mi-parcours du projet qui se tiendra début juillet en Allemagne.

 

En France, un sondage mené avec le soutien du partenaire italien EURAC, dans les lycées du secteur de Chamonix-Mont-Blanc, a permis de recueillir auprès des jeunes étudiants des informations sur leur perception de la connectivité et de les sensibiliser à cette thématique, offrant un aperçu intéressant sur le degré de connaissance du sujet « trame verte et bleue ».

 

Une conférence sur les interactions homme-nature et la gestion de conflits en milieu de montagne liés à ces interactions aura lieu en novembre 2018 à Bolzano (Italie). Des interventions sur les conflits liés aux grands carnivores, aux sports de montagne, aux collisions de faune avec des véhicules et aux solutions participatives seront proposées.

 

Contacts en France

Yann KOHLER, ALPARC, yann.kohler@alparc.org

Aline BRETON, ASTERS, aline.breton@asters.asso.fr

Laurent COURBOIS, Fédération Nationale de Chasse, lcourbois@chasseurdefrance.com

More
GAYA - Favoriser la participation des jeunes au processus de décision

Le projet GaYA (Governance and Youth in the Alps), vise à soutenir la participation des jeunes dans les politiques locales, tout en renforçant les capacités des décideurs à les impliquer dans leurs territoires. 

 

Les 15 régions pilotes ont mis en œuvre des approches expérimentales pour impliquer les jeunes dans la politique locale. Sur la base de ces expériences, une boîte à outils en 5 langues a été élaborée. Elle est destinée à aider les décideurs politiques à développer de nouvelles méthodes démocratiques pour impliquer les jeunes dans les décisions au niveau local.

 

Pour permettre l’expression des jeunes, un concours vidéo a été ouvert. Les meilleures vidéos seront récompensées lors de la conférence finale du projet qui se tiendra le 30 novembre 2018 à Chambéry. Cette conférence sera également l’occasion de présenter des recommandations politiques pour l’implication des jeunes dans les Alpes.

 

Dans les 4 sites pilotes français du projet (PNR des Bauges, Ville de Chambéry, PNR Prealpes D’azur et la Communauté de Commune des Barronies) une série d’ateliers a eu lieu, impliquant à la fois les jeunes et les décideurs politiques. Dans le PNR des Bauges, le Festival « Libère tes idées » a été organisé, permettant aux jeunes de s’exprimer sur leur vision et besoins sur le territoire.  

 

Contacts en France

Dominik CREMER-SCHULTE, ALPARC, dominik.cremer-schulte@alparc.org

Letizia ARNEODO , ALPARC letizia.arneodo@alparc.org

Julie HIGEL, PNR du Massif des Bauges, j.higel@parcdesbauges.com

More
HYMOCARES - Intégration des services écosystémiques dans la planification et la gestion des rivières alpines

Le projet HyMoCARES vise à évaluer les services écosystémiques associés aux opérations de restauration hydrogéomorphologiques des rivières alpines.

 

De nombreux échanges entre les partenaires du projet ont d’ores et déjà permis de faire une synthèse des liens fonctionnels entre les actions de restauration les plus communément utilisées dans les rivières alpines et les principaux services écosystémiques rendus. Ce travail de fond constitue le socle de connaissance sur lequel s’appuiera la plateforme HyMoCARES d’évaluation des services.

 

Outre la poursuite des suivis hydromorphologiques et écologiques des deux sites de restauration de la haute vallée du Drac et du Buëch (Hautes-Alpes), les partenaires du projet ont organisé un séminaire d’échange scientifique sur les services écosystémiques associés aux opérations de restauration dans le cadre de la conférence internationale ISRivers qui s’est tenue, à Lyon, du 4 au 7 juin dernier, et qui a rassemblé plus de 500 participants. Les premiers résultats du projet ont également fait l’objet de plusieurs communications scientifiques dans le cadre de cette conférence.

 

Plusieurs missions de terrain sont prévues dans les prochains mois pour continuer à suivre les sites de restauration.

 

Contact en France

Frédéric LIEBAULT, Irstea Grenoble, frederic.liebault@irstea.fr

More
YOURALPS - Education à la montagne pour les jeunes

YOUrALPS vise à renforcer le lien des jeunes avec le milieu montagnard alpin en intégrant des approches non-formelles dans l’éducation formelle.

 

Ces derniers mois, les activités des sites pilotes ont continué pour valider l’élaboration du modèle de l’école alpine. Un rapport sur les différentes politiques de l’éducation à la montagne dans les pays alpins sera terminé en juin. La diffusion des résultats de l’analyse des conditions politiques a eu lieu pendant les journées d’information en Autriche et en Slovénie.

 

Les sites pilotes des partenaires français ASTERS et le Lycée Reinach ont continué avec l’expérimentation des activités avec les jeunes en montagne pour nourrir le modèle de l’école alpine. Educ’alpes et ALPARC se sont investis dans le développement du réseau international et de la webplateforme internationale Ouralps. Cet outil à destination des jeunes et des professionnels de l’éducation à la montagne permet l’échange d’informations, la mise en réseau, etc.   

 

Les prochaines étapes concernent l’organisation d’une journée d’information, en France, dans le cadre du Festival des métiers de la Montagne en décembre 2018. Par la suite, les activités des sites pilotes seront enrichies avec le développement d’outils disponibles en ligne.

 

Contact en France

Veronika Widmann, ALPARC, veronika.widmann@alparc.org

More
 
European Regional Development Fund