GaYA

Governance and Youth in the Alps

Agenzia di Sviluppo GAL Genovese

Nous vivons et travaillons dans un territoire exceptionnel. Situées à proximité de la côte et de villes et zones urbaines très peuplées, les vallées de l’arrière-pays ont gardé leur caractère rural et montagnard. Le GAL regroupe les partenaires suivants : aire métropolitaine de Gênes ; Chambre de commerce de Gênes ; Bacino Imbrifero Montano Consortium (BIM Bormida) ; Association nationale des communes italiennes (ANCI Liguria) ; banque CARIGE ;  Valle Stura Expo Consortium ; Confédération italienne des agriculteurs (CIA - Genova) ; Fédération régionale des agriculteurs (Coldiretti Genova) ; Confédération nationale de l’artisanat et des PME (CNA Genova) ; Association du commerce, du tourisme, des services et des PME (Ascom Genova) ; Confédération italienne des PME (Confesercenti) ; Ligue des coopératives de Ligurie (Legacoop Liguria) ; Confédération italienne des Coopératives (Confcooperative).

Le GAL Genovese est un Groupe d’Action Locale qui joue le rôle d’agence de développement dans tout le territoire qui entoure la ville de Gênes (aire métropolitaine). Le GAL a fait ses premières expériences transnationales au sein du programme Leader, en coopérant avec d’autres GAL en Europe (France et Irlande au départ).  L’expérience transnationale a été décisive et a permis d’améliorer la qualité des projets par le biais de l’échange de méthodes et de savoir-faire. Cette coopération a été si positive que les GAL ont décidé de s’engager dans une démarche stratégique et de ne pas se considérer uniquement comme une source de financement. L’idée sous-jacente était de faire de la Stratégie de Développement Local (un système complexe et intégré d’actions étendues sur plusieurs années) un pilier des activités du GAL ; la coopération internationale est devenue un instrument permettant d’aborder des thématiques spécifiques dans une perspective plus large, en apprenant des expériences des autres ou en coopérant sur des besoins communs.

Nous œuvrons principalement pour le développement local et la croissance soutenable, en collaboration avec des organismes publics et privés et à l’aide de méthodes participatives. Le programme Leader a toujours encouragé les processus de participation locaux pour mobiliser les populations sur les questions qui concernent leur avenir et les impliquer davantage. Le GAL Genovese est familiarisé avec cette méthode ascendante : nous avons défini dans cet esprit pour la période 2014-2020 une Stratégie Locale de Développement (SLD) pour les territoires dont nous avons la charge. La SLD « Qualité & Développement » a été élaborée en consultant les citoyens, en étant à l’écoute de leurs besoins et en recueillant les idées et propositions des responsables politiques et des administrations. Chaque période du plan de développement local prévoit normalement des mesures pour créer ou maintenir les emplois dans les territoires de montagne, ou pour améliorer les services et la qualité de vie.

Au cours des années passées, nous avons proposé à plusieurs reprises des activités permettant aux jeunes de se rencontrer, de s’organiser et de partager leurs expériences (services aux familles) : une structure d’accueil pour jeunes enfants (« baby parking ») créée grâce à LEADER (2000 -2007) est devenue par exemple un lieu de rencontre fréquenté activement par les adolescents et a été reconnue comme une bonne pratique au niveau européen. Nous avons également organisé des activités de plein air en impliquant des associations sportives et des jeunes, et encourageons toujours la discussion sur les enjeux locaux dans les événements que nous organisons. Nous sommes en contact avec les écoles du territoire et les invitons à participer à nos activités.

Nous avons également de l’expérience dans les grandes thématiques du Programme Espace Alpin, notamment l’accessibilité, l’amélioration des services et de la qualité de vie, l’environnement et le développement durable, le tourisme sportif et culturel, le patrimoine culturel en zone rurale (Access, AlpWater, Pusemor, Qualima, Crafts 2007/13). La coopération a parfois été un challenge, mais a apporté une réelle valeur ajoutée aux collectivités locales de montagne : les maires et les acteurs impliqués se sont ouverts à l’Europe, et la comparaison avec d’autres pays leur a ouvert de nouvelles perspectives et leur a permis de prendre conscience de leurs propres potentiels.

Ces dernières années, le GAL Genovese a élargi ses activités. Il couvre désormais un grand nombre de domaines et de responsabilités, et est devenu un point de référence important pour les initiatives des associations culturelles locales et de volontaires. Il participe également au processus de gouvernance multi-niveaux, fruit d’une coordination permanente entre les différents niveaux territoriaux.

Marisa  Bacigalupo, eMail

Annalisa Cevasco, eMail

www.agenziadisviluppogalgenovese.com

CIPRA International Lab

CIPRA Lab est la division développement de projets de CIPRA International, une ONG engagée dans la protection et le développement soutenable des Alpes (100 organisations membres). La CIPRA est un organisme de transfert expérimenté dans la mise en réseau des personnes, la communication, le transfert de connaissances, la participation et la diffusion auprès des acteurs et des responsables politiques. CIPRA a une longue expérience en matière de projets transnationaux (européens ou autres) : PEMO (ABH Alpenrhein-Bodensee-Hochrhein) ; MountEE (EIE) ; Avenir dans les Alpes (MAVA) ; Alpstar (ASP) ; C3-Alps (ASP) ; SPARE (ASP) ; AlpES (ASP), etc.

CIPRA Lab est responsable du WP Communication et de la communication interne du projet. Elle joue un rôle actif dans la mise en réseau avec les décideurs politiques et les jeunes et dans la diffusion des résultats dans et à l’extérieur des sites pilotes.

Andreas Pichler, eMail

Michaela Hogenboom, eMail

www.cipra.org

Jugendinformationszentrum Vorarlberg aha – Conseils & Infos pour les jeunes

Le centre d’information jeunesse aha aide les jeunes à concrétiser leurs idées et à saisir les opportunités qui se présentent sur la base de décisions informées. Notre objectif est de donner aux jeunes les connaissances et la confiance en soi nécessaires pour participer activement à la société et contribuer à la construire.

aha propose à des jeunes de 13 à 26 ans des informations actuelles dans différents domaines (éducation, emploi, voyage, questions juridiques, etc.). Le centre propose également une Carte jeunesse et un système de rémunération pour les jeunes volontaires.

aha participe à des programmes européens tels que le programme Erasmus+ « Jeunesse en action », coordonne le Service Volontaire Européen (SVE) dans le Vorarlberg et est partenaire de nombreux projets locaux et internationaux.

À travers ses activités d’information, de conseil et de lobbying, aha encourage le développement d’une culture de la participation dans les collectivités locales et les institutions.

aha est le partenaire autrichien du projet GaYA et soutient les responsables des work packages dans toutes les questions de contenus et d’organisation. Il facilite et encourage les contacts avec les acteurs autrichiens.

Thomas  Müller, eMail

Monika Paterno, eMail

www.aha.or.at

EURAC

Dans le cadre de son champ de recherche « Innovation institutionnelle et démocratie participative », l’Institut de fédéralisme comparé d’Eurac Research étudie entre autres la manière dont les décisions sont prises dans un monde interconnecté et si elles peuvent l’être de façon plus efficace et plus démocratique. Dans le cadre de projets de recherche, il essaie de définir dans quelle mesure les tendances croissantes, les pratiques et les méthodes de la participation citoyenne complètent les processus traditionnels de prise de décision, et si l’institutionnalisation de tels instruments peut constituer un outil pour une meilleure gouvernance. L’institut propose des services de conseil à des organisations internationales, des gouvernements régionaux et locaux et des délégations gouvernementales. De 2012 à 2014, il a participé en tant que chef de file au projet « POP ! Paths of Participation ! », dont l’objectif était d’améliorer la participation active des jeunes dans l’Eurorégion Tyrol-Haut Adige-Trentin. Depuis 2010, EURAC a participé à 85 projets financés par des programmes européens.

Eurac Research sera responsable du WPT1 et supervisera les activités de recherche tout au long du projet. Du fait de leurs compétences dans le domaine de la démocratie participative et de l’innovation institutionnelle, les chercheurs joueront également un rôle actif dans les formations proposées aux décideurs.

Greta Klotz, eMail

Lucia Radici, eMail

www.eurac.edu

ALPARC

Depuis 1995, le Réseau Alpin des Espaces Protégés (ALPARC) soutient la coopération entre les gestionnaires d’espaces protégés dans les Alpes pour contribuer à la protection et au développement soutenable du patrimoine naturel et culturel de l’Arc alpin. Parallèlement à ses activités dans le domaine de la connectivité écologique et du développement territorial, l’unité opérationnelle d’ALPARC est fortement impliquée dans les activités d’éducation à l’environnement montagnard, qui visent à maintenir les liens entre les Hommes, et en particulier les jeunes, et l’environnement montagnard naturel. Nous assurons notamment la coordination d’un groupe de travail transalpin d’experts de l’éducation à l’environnement montagnard, dirigeons des projets européens pour la jeunesse et informons notre réseau grandissant sur les approches et outils en matière d’éducation à la montagne.

ALPARC est chargé de coordonner la mise en place des approches de démocratie participative dans les sites pilotes par le biais des plans d’action locaux (workpackage 3). Le réseau soutient également la collecte et l’analyse des données sur la démocratie et la participation dans les Alpes, facilite l’échange de connaissances et promeut la participation des jeunes à la démocratie, en particulier dans les sites pilotes français.

Letizia Arneodo, eMail

Dominik Cremer-Schulte, eMail

www.alparc.org

Parc naturel régional du Massif des Bauges

Le PNRMB a fait de l’éducation à l’environnement et du travail jeunesse l’une de ses priorités, et propose un grand nombre d’activités comme par exemple l’initiative « Écovolontariat Guide Nature ». Il développe de nombreux outils pédagogiques et activités jeunesse en s’appuyant sur les instructions officielles de l'Éducation Nationale. Le Parc dirige un réseau aux compétences variées regroupant 35 professionnels de l’éducation à l’environnement. Le Syndicat Mixte qui gère le Parc est constitué de représentants élus et de délégués de 64 communes, onze collectivités locales, deux départements et de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le Parc devra actualiser sa Charte en 2019 et prévoit d’y intégrer des mesures concrètes en matière de gouvernance des jeunes. Le Conseil du Parc et plusieurs communes du parc sont pressentis pour faire office de sites pilotes du projet GaYA. Nous sommes affiliés à ALPARC et impliqués dans le groupe de travail « Éducation à l’environnement montagnard », qui a lancé des actions telles que « Jeunes au sommet ». Nous sommes également impliqués dans plusieurs programmes européens : LEADER, ALCOTRA (chef de file), FEADER, FEDER, POIA, INTERREG.

En tant que l’un des deux partenaires français du projet, le PNRMB se chargera dans le WPT1 d’identifier les bonnes pratiques et de collecter les expériences françaises en matière de participation des jeunes. Nous participons également au WPT2-T3, où nous serons responsables d’un site pilote en zone rurale dont nous supporterons et coordonnerons les activités.

Philippe Gamen, eMail

Julie Higel, eMail

www.parcdesbauges.com

Ville d’Idrija

Idrija est une petite ville alpine de l’ouest de la Slovénie réputée pour son ancienne mine de mercure, l’une des plus grandes du monde. La ville est aujourd’hui inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et a obtenu le label géoparc mondial UNESCO. Leader mondial dans le domaine de l’industrie électronique et automobile, la ville est aussi un leader régional dans le développement des villes intelligentes (smart cities), la participation des jeunes et la protection du patrimoine. La Stratégie jeunesse d’Idrija 2015-2020 a été élaborée en concertation avec la jeunesse locale et définit les grands axes thématiques sur lesquels la municipalité et les organisations de jeunes articuleront leur travail : situation de l’emploi, logements abordables, participation des jeunes, inclusion. La ville a déjà participé à plusieurs projets jeunesse internationaux (par ex. Youth Shaping Alpine Municipalities et Youth Alpine Express) et nationaux (par ex. Youth Friendly Municipality).

 Idrija jouera un rôle actif dans la coordination et le déroulement du WPT2. La ville s’efforcera d’éduquer les décideurs politiques et de les motiver à mettre en œuvre des approches intégrées de démocratie participative et à impliquer les jeunes dans leurs routines de travail.

Janja Hiti, eMail

Matevž Straus, eMail

www.idrija.si

Association Ville des Alpes de l’Année

« Ville des Alpes de l’Année » est une association de villes qui se sont appropriées les objectifs de la Convention alpine. L’association est également observatrice de ce traité international. Elle regroupe actuellement 16 villes qui échangent et coopèrent régulièrement. L’association peut promouvoir les politiques de gouvernance des jeunes dans les seize villes de son réseau. La valeur ajoutée du projet se traduira dans la diffusion des résultats, mais aussi dans la collecte d’informations, les villes étant situés dans des pays de l’Arc alpin avec des systèmes juridiques et démocratiques différents, par exemple la démocratie directe en Suisse. Le secrétariat exécutif assure le lien entre les villes et garantit ainsi la qualité de la mise en œuvre du projet et des produits. « Ville des Alpes de l’Année » a participé à plusieurs projets européens, notamment YSAM (expérimenter la participation des jeunes), recharge.green (concilier la production d’énergie et la protection de la nature) ou Alpstar (atteindre la neutralité carbone dans les Alpes à l’horizon 2050).

Dans le projet GaYA, le rôle de l’association sera de mobiliser ses villes membres pour les inciter à suivre et mettre en œuvre les résultats du projet, et de soutenir les partenaires du projet dans la réalisation du concours pour jeunes et de la recherche initiale.

Claire Simon, eMail

www.villedesalpes.org