C’est à Saignelégier, commune suisse située au cœur du Parc naturel régional du Doubs, que se sont réunis les partenaires PEACE_Alps, les 3 et 4 mai 2017. Cette réunion de travail a permis de faire un point d’avancement sur les actions engagées mais elle a surtout été l’occasion pour les onze partenaires de l’Espace Alpin d’échanger et de partager leur expertise technique.

Une attention toute particulière a été portée au déploiement, déjà en cours, d'actions concrètes de planification énergétique, centralisées grâce à une approche intercommunale.. Les partenaires notent que le fait de mutualiser des actions énergie-climat pour le compte de plusieurs collectivités, est bien perçu par les territoires.. Par exemple, les actions telles que  la mise en œuvre d'un suivi énergétique des bâtiments publics, la mise en place d’un système de gestion de l'énergie pour plusieurs collectivités (alliance énergétique), et les actions mutuelles pour des rénovations durables des bâtiments, pourraient être lancées avec succès.

Cependant, les partenaires du projet ont constaté un manque d'information et de sensibilisation sur les actions concernant l'adaptation aux changements climatiques. En particulier, les collectivités locales doivent être en mesure de réaliser et d’établir un lien entre les mesures d'atténuation et d'adaptation. La région Auvergne Rhône-Alpes est un bon exemple. En effet, dans cette région, des études approfondies ont déjà été menées sur la manière dont les changements climatiques affectent l'écologie, l'énergie et l'économie, et des recommandations ont été formulées sur la manière de s'adapter à ces changements.

Le prochain cap à franchir pour PEACE_Alps sera de démarrer un échange conjoint et de répliquer ce projet dans d'autres zones alpines. Des initiatives en ce sens sont prévues pour la fin de cette année. Pour ce faire, un appel à candidature sera lancé dans les mois à venir aux organisations qui sont intéressées à rejoindre le projet pour devenir un partenaire régional de PEACE_Alps.

Comme lors des précédentes réunions de projet, la deuxième journée a été dédiée à un atelier autour des techniques d'apprentissage mutuel. La thématique choisie a été la mise en œuvre de mesures d'atténuation des émissions de gaz à effet de serre et d'adaptation aux changements climatiques. Elle a apporté une précieuse contribution à tous les partenaires du projet pour soutenir leur engagement permanent.