En avril dernier, s’est tenue à Bolzano la première réunion du Comité de pilotage du projet pour les collectivités du Tyrol du Sud. Grâce aux résultats obtenus par les forums de lancement et les questionnaires envoyés aux collectivités pour récolter leurs besoins, quatre champs d'action ont été identifiés, lesquels ont servi par la suite à définir une liste d’actions énergie-climat récurrentes.

Les actions mutualisées que les collectivités ont choisies de mettre en œuvre sont les suivantes : un diagnostic énergétique des bâtiments publics, l’accompagnement à l'organisation des données de consommation d'énergie à travers un système gestion de l’énergie et enfin, l'organisation de deux ateliers de travail sur les économies d'énergie et l'efficacité énergétique.
A l'heure où nous écrivons ces lignes, les collectivités qui ont déjà adhéré au projet sont : Rio di Pusteria, Anterselva, San Candido, Sesto, Laces, Lagundo, Malles, San Martino in Passiria.

Trois comités, appelés “RAB, Regional Advisory Board” (Comité de Pilotage Régional), seront chargés de surveiller la phase de mise en œuvre et, au besoin, fourniront des suggestions et conseils pour la faciliter.

Au cours de la réunion, il a été décidé d'organiser un atelier interactif pour accompagner les représentants des collectivités à la formulation d’une demande de financement public, en particulier concernant les rénovations énergétiques. Un premier atelier aura lieu fin mai et il fournira aux collectivités les meilleurs outils pour exploiter les possibilités de financement offertes par le troisième axe du Fonds européen de développement régional (FEDER - EFRE).

En complément de cette activité, l'Ökoinstitut mène actuellement un diagnostic énergétique sur plus de 12 bâtiments publics, dans les collectivités qui font déjà partie de l'initiative lancée par le projet PEACE_Alps.

L'objectif de ce projet est d'accompagner les collectivités dans le déploiement d'actions concrètes pour la mise en œuvre des PCAET ou de tout autre type de planification énergétique grâce à une approche intercommunale. Le projet est bien intégré dans la politique de la province de Bolzano « Plan climat énergie 2050 », lequel prévoit notamment la promotion d’initiatives favorisant la réduction de la consommation d'énergie des bâtiments et des établissements publics, comprenant le résidentiel et le non-résidentiel.